LA RECHERCHE DE L’APLOMB DU CORPS VERS TADASANA



La recherche de l'aplomb du corps vers tadasana

NOTRE DÉMARCHE :
est de restaurer les courbures physiologiques de la colonne vertébrale, retrouver l’aplomb naturel du corps qui se perd dès l’enfance par les mauvaises positions et par les conditions de vie actuelles.

L'antéversion ne convient pas à tout le monde, mais à la plupart des personnes. Une rééducation pour retrouver l'arche  antérieur du pied va changer la position des têtes de fémur dans leurs cotyles, dans la limite de ce que permet la configuration osseuse, ligamentaire et tendineuse. L'élève apprend à affiner sa conscience corporelle et à ne jamais aller vers la douleur, à respecter les limites que le corps lui impose sans jamais forcer. Notre enseignement repose sur l'approche du viniyoga, un yoga très doux qui d'adapte à la personne au cas par cas en vue de trouver la posture juste pour chacun. Les outils du yoga postural avec l'utilisation d'accessoire sont utilisés sans jamais forcer dans le respect de l'intégrité de la morphologie naturelle du corps.



Un fait important est que les petits enfants sont trop souvent assis les pieds dans le vide, les chaises étant trop hautes pour leurs petites jambes, si bien qu’ils perdent la tonicité réflexe des jambes et n’ont pas d’autres choix que de se redresser, se tenir érigé avec les muscles du dos.



C’est ce qui est observé et considéré comme "normal" dans les ouvrages médicaux et dans beaucoup d’ouvrages de yoga. La moyenne devenant la norme en quelque sorte !



Notre pratique de Yoga nous amène à avancer que le corps a bien d’autres capacités et possibilités !



DESSIN DE L’APLOMB ET DE DEUX ATTITUDES COURANTES NOCIVES POUR LA COLONNE VERTEBRALE :



nous avons tout d’abord cherché à simplifier et à illustrer trois possibles sachant que la palette est quasiment infinie.



A :
La position où les disques vertébraux subissent le moins de compression. Tadasana est obtenue.



B :
le bassin part en avant, en rétroversion.
Perte de la cambrure lombaire.
Menton en avant, compression des cervicales.
Genoux toujours un peu fléchis.
Affaissement des voûtes plantaires.
Posture dominante chez les adolescents et les jeunes.



C :
le bassin est en antéversion.
La cambrure lombaire est trop haute car elle se situe à la jonction dorso-lombaire.
Les côtes sont projetées en avant donnant l’impression d’une bonne ouverture de la cage thoracique.
Cyphose dorsale.
Menton en avant.
Genoux en hyper-extension. Posture dominante chez les anciennes gymnastes.



L’aplomb du corps

Inspiré de l'article suivant : 

https://www.sergegastineau.com/post/la-recherche-de-l-aplomb-du-corpshttps://www.sergegastineau.com/post/la-recherche-de-l-aplomb-du-corps