Préparation du cobra (Bhujangasana)



Le cobra bhujangasana nécessite une préparation. Les épaules sont ouvertes, les bras en rotation externe, les avant-bras en rotation interne, les mains tirent le tapis vers les pieds, le ventre absorbé mais allongé, les fessiers engagés, le pubis collé au sol, les jambes toniques et allongées au sol, les malléoles internes serrés, la cage thoracique ouverte, le manubrium remonté, la nuque longue et étirées, le regard devant.

Dans les deux enchainements de la vidéo ci-dessous on voit deux façons de faire pour prendre la posture du cobra.

A montre comment ne pas faire car de cette façon les disques intervertébraux vont être compressés à la longue.

B montre comment faire pour protéger vos lombaire, profiter des effets bénéfiques de la posture et recréer de l’espace entre les disques intervertébraux.

Préparation de la posture du Cobra (Bhujangasana) étape par étape

Etape 1 : Préparation de la ceinture scapulaire et des membres supérieurs

Indispensable, afin d'éveiller la musculature profonde et placer correctement les épaules en rotation externe des bras et sonnette interne pour les omoplates.

La sangle maintient les coudes à la même distance et la cale l'écartement des mains, ce qui permet aux tissus mous de s'ajuster. On voit souvent la posture du Cobra avec les bras en rotation interne (les coudes s'écartent). Cela ferme le dos, coupe le lien cervico-dorsal, comprime les cervicales, entrave la respiration et bloque le diaphragme.